Environnement

Publié le lundi 27 février 2017

 

« Les faibles pluies du 2e semestre 2016 et du début d’année 2017 conduisent à des niveaux bas et en dessous des normales saisonnières dans les cours d’eau, les nappes phréatiques et les barrages du département » indique la préfecture.

 

Comparable à 1976

Elle relève aussi que le climat de cet hiver est comparable à celui de 1975-1976 : « Habituellement, les pluies d’hiver permettent le remplissage des nappes souterraines et des barrages qui servent à l’alimentation en eau potable et à soutenir les débits des cours d’eau pendant l’été. Pour l’instant, le déficit de pluie d’hiver est d’environ 50 % »

L’alerte sécheresse implique plusieurs restrictions :

 

Sont interdits :

  • le lavage des voitures, sauf dans les stations professionnelles équipées de système à haute pression ou de recyclage,
  • le nettoyage des façades et toitures, sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression,
  • le remplissage des piscines et des plans d’eau,
  • la vidange des plans d’eau, les manœuvres des vannages sur les cours d’eau
  • le lavage de la voirie,
  • le fonctionnement des fontaines publiques qui ne disposent pas d’un circuit fermé pour l’eau,

Il est demandé à chacun de respecter ces dispositions et d’avoir un comportement particulièrement civique pour permettre d’économiser les ressources en eau de nos territoires.

 

Partager cette page sur :